Livre d’or – Témoignages


Merci de ne pas utiliser cette page pour demander conseils sur vos rations s’il vous plait, le groupe est fait pour cela et des dizaines de bénévoles vous y attendent pour vous aider : https://www.facebook.com/groups/BARF.ASSO/ 

Bien évidemment un témoignage n’est pas gage de preuve de quoi que ce soit, puisque des témoignages de chiens ayant mangé de la croquette de supermarché et ayant vécu 20 ans on en connaît tous. Mais nous espérons que ces quelques témoignages rassureront ceux qui sont encore dans la phase de réflexion 😉

Le Barf n’est pas un remède à tous les maux malheureusement, mais il apporte ce que la nature a prévu pour nos carnivores !

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de supprimer, ou de ne pas publier les messages notamment ceux ne respectant pas les règles de courtoisie et de respect vis à vis des membres et de l'équipe de bénévoles.
Djésia a écrit le 22 novembre 2018:
J'inaugure ce tout nouveau livre d'or en vous racontant mon histoire, pas celle de barf-asso même si elle y est intimement liée. J'ai découvert le barf par un ami, Rod, toujours à la pointe des dernières actus naturo lol 😉 à l'époque j'étais étudiante en 1ère année de pharma, après ma prépa BCPST-Véto, et j'avais le syndrome de la blouse blanche, celui qu'on a toutes et tous et qui nous dit de faire confiance à ceux qui ont fait les études pour ça puisque moi-même je commençais ce long chemin vers ces études !

Alors j’ai choisi avec précaution les croquettes de mon doudou, un chien que j’ai attendu près de 3 ans ! J’ai d’abord fait confiance à l’éleveuse, qui mieux qu’elle pouvait me conseiller, elle connait sa race depuis 20 ans. Mais voilà le doux chiot mange à peine quelques croquettes chaque soir, alors on va chez le véto, on change de marque, une fois, deux fois, puis trois… Je me renseigne, je lis, je fouille, j’analyse les compositions comme je peux, avec mes connaissances de l’époque je teste plus d’une dizaine de marques différentes…

Doudou arrive sur sa 1ère année, le véto lui détecte une malformation cardiaque voilà autre chose ! Alors rebelotte, entre les allers-retours chez différents cardiologues pour trouver le traitement adéquat, on cherche, chaque soir on cuit de la viande qu’on mélange aux nouvelles croquettes pour qu’il accepte de les manger ! Je fini par trouver une marque, sans céréales, qu’à l’époque (10 ans bientôt) on était obligée de faire importer du Canada, le véto me les valide youpi on a trouvé.

Et puis boum, 6 mois plus tard, l’insuffisance rénale, la cata, je monte jusqu’à l’école véto pour voir la meilleure spécialiste, on adapte le traitement pour son cœur, on m’annonce qu’il ne vivra probablement pas très longtemps… et là je vais voir mon véto habituel et je lui dis mais si ses reins lâchent, pourquoi les croquettes que tu me donnes (et qu’il refusa évidemment de manger) contiennent plus de maïs que de viande ? c’est quand même bizarre ! J’avais les arguments, peu scientifiques certes mais néanmoins convaincants de Rod dans la tête… Mon éleveuse m’avait déjà dit après tant d’essais de croquettes de passer à la viande. Alors top départ, tant pis t’as pas les moyens avec ta maigre bourse étudiante mais t’as plus choix, je passe des nuits sur les forums où on me conseille un peu tout et n’importe quoi, j’établi un menu, je le fais valider par mon véto qui me dit OK (heureusement que je suis tombé sur lui à l’époque) et en 48h doudou était au barf, avec un chélateur du phosphore néanmoins car les reins avaient déjà bien souffert.

En à peine moins d’un an, 8 ou 10 mois de mémoire, l’urée et la créat que je faisais vérifier tous les mois ont baissé en flèche, les reins de mon doudou étaient impeccables et il mangeait avec appétit ! Parallèlement, je cherche des bons plans, commence à convaincre du monde autour de moi et organise des commandes groupées à droite à gauche, jusqu’à 2 ans plus tard monter même jusqu’en Belgique tous les deux mois, 4h aller-retour pour recharger les congélos, puis 1h30 jusqu’à un abattoir pour charger en volaille également.

Doucement, mes études progressent, je comprends, je lis et surtout je réalise que des centaines de milliers de personnes pourraient aussi aider leur chien, comme je l’ai fait, mais ont peur et ont besoin de sources fiables, je suis dérangé par l’ambiance anti-véto des forums, alors même que moi j’ai réussi depuis à convaincre mon autre véto, ostéo qui aujourd’hui défend le barf haut et fort alors même qu’elle me demandait « mais tu veux pas mettre un peu de féculent s’il te plait dans tes rations ? » ce à quoi je répondais mais non ! lis ce que je t’ai envoyé s’il te plait !

Et 4 ans après mon passage au barf, BARF-ASSO naissait, on n’y croyait pas Aline et moi, disons qu’on n’aurait pas imaginer que ça marcherait, qu’on y arriverait aussi bien, que d’abord Sylvia Kramer puis Becker ou Ziegler nous soutiendrait plus tard. Le but était simplement d’aider, de vulgariser, d’apporter la bonne info quand on le pouvait car ce n’est pas toujours possible on n’est pas véto et on n’a pas la science infuse.

Aujourd’hui, je suis pharmacienne, doctorante (bébé chercheur si vous préférez) en nutrition, je complète ma formation toujours en nutrition avec différents DU et quand je rencontre les vétos les plus récalcitrants on parle biochimie, physiologie et je peux leur apporter les arguments que je n’avais pas à l’époque où ils me faisaient peur à grand coup de « trop de protéines est mauvais pour les reins ». Et surtout à chaque petit message d'un membre me disant qu'après un, deux ou cinq ans de barf il est ravi et a permis à son chien ou son chat de mieux vivre alors on est d'autant plus heureuses mon équipe et moi !

Bref je vais m’arrêter là pour l’inauguration de ce livre d’or et j’espère que BARF-ASSO aidera encore longtemps des propriétaires, des éleveurs, des vétos à ouvrir les yeux pour le bien de nos compagnons 😉