Les broyés tout préparés


Les produits crus soi-disant naturels : Ces derniers temps, en parallèle à tous ces produits industriels cuits, on peut trouver une large gamme de recettes d’alimentation crue et de produits très ciblés commercialisés généralement comme « barf », qui est un nom anglais familier pour vomir. Les partisans du régime « barf » contestent le fait que les chiens soient des carnivores. Au lieu de cela, ils prétendent que les chiens sont des « omnivores » et, selon eux, doivent consommer des légumes et des fruits en grande quantité. Quelques entreprises se sont spécialisé dans la commercialisation de produits à base de viande hachée, d’os et de légumes selon une recette « barf ». Une publicité « barf » affirme même : « Sans aucun doute…la meilleure nourriture au monde pour votre chien ! » A l’état sauvage, les chiens ne lisent pas la publicité pour l’alimentation crue et ne passent guère de temps dans les carrés de légumes. Ils sont trop occupés à attraper les proies et à les manger ensuite. Lorsqu’ils déchirent et déchiquettent les carcasses, ils se « brossent » et « se passent » l’équivalent d’un fil dentaire à chaque repas et c’est ce qui constitue l’effet thérapeutique. Dommage pour les chiens domestiques nourris avec un mélange d’aliments crus hachés_ ils n’auront pas droit au brossage quotidien. Dommage pour les propriétaires qui gobent le message publicitaire matraqué à outrance du « chien omnivore »

«Manuel pratique de l’alimentation crue» Dr Tom Lonsdale

Il y a 10 ans déjà, le Dr Tom Lonsdale prévenait que l’industrie allait s’emparer de la « mode » BARF… En effet, le marché se retrouve inondé de tout type de produits (et même des croquettes!) promettant une nourriture saine, supposée équilibrée à base de viande et respectant ce fameux acronyme Biologically Appropriate Raw Food. Or il n’en est rien! Nous attirons votre attention sur le fait qu’il n’existe aucun produit prêt à l’emploi qui ne soit parfaitement équilibré et sans additifs.

Entre les produits contenant trop de légumes (qui sont bien souvent des épluchures et non des légumes frais, quand on n’y retrouve pas du maïs et autres céréales !), ceux contenant trop d’os, trop d’abats ou encore les compléments protéiques qui s’avèrent être des cendres animales…Forcément lorsque l’on utilise des déchets animaux et non de la vraie viande il devient obligatoire de complémenter…

Ces produits prétendus « BARF » sont à éviter, soyez méfiants quant à ces préparations dont la composition n’est pas claire (pensez aux récents scandales agro-alimentaires). Bien souvent derrière le « sans conservateur » se cache des quantités astronomiques de sel, le % d’os n’est pas un % d’os charnus mais d’os pur ce qui rend les calculs très compliqués…Jamais dans un produit broyé vous ne trouverez de FILET de poulet, la viande de ces produits est au mieux équivalente aux os charnus que nous donnons mais ne couvrent pas l’apport en muscle.

Sans citer une marque ou un produit particulier, des cas d’hyperthyroïdies ont été rapportés par des vétérinaires chez des chiens nourris à base de ces boudins broyés. En effet, le 100% volaille inscrit sur l’étiquette ne précisait pas qu’il s’agissait de 100% concentré thyroïdien…

De même, un autre grand producteur de viande crue vendus sous forme de boudins/barquettes congelées a dévoilé il y a peu (2015) que le complément protéique qu’il ajoutait contenait de la farine animale élaborée à partir de tête, pattes et viscère, et même du BHT

Récemment (2016-2017) ce sont plusieurs cas de démangeaisons / réactions type allergie, et même des insuffisances rénales aiguës qui ont été rapportées suite à l’utilisation de VSM que les entreprises vendent comme étant « 100% viande » (alors même qu’en alimentation humaine l’utilisation du nom « viande » est interdite en Europe !!!) car évidemment des restes de gras grattés sur une carcasses n’ont rien à voir avec un filet, du MUSCLE de poulet…la qualité de l’apport nutritif et protéique étant bien inférieur, des rations composées exclusivement de VSM comme seul apport de viande sont forcément lourds de conséquences.

Enfin, nous rencontrons plusieurs cas de chiens et chats souffrants de diarrhées chroniques, vomissements, ou à l’inverse de constipation avec l’utilisation de ces produits supposés équilibrés et 100% qualité. Après arrêt de ces produits les symptômes s’arrêtent aussitôt… Il est pratiquement impossible d’équilibrer une ration en utilisant ces boudins/steack broyés et le fondement même du BARF est de pouvoir adapter à chaque animal…

Soyez donc prudents dans votre recherche de fournisseurs…