L’alimentation BARF qu’est-ce que c’est ?


BARF signifie Biologically Appropriate Raw Food”. Cet acronyme établit par les Dr Tom Lonsdale et Dr Ian Billinghurst, peut être traduit en français par : « Nourriture crue biologiquement appropriée ». Cette alimentation concerne les chiens, chats et furets et repose sur l’administration de produits naturels, idéalement de proies afin de se rapprocher au mieux de l’alimentation d’un carnivore sauvage, sans pour autant reproduire les (trop) longues périodes de jeûne et la fatigue de la chasse. Voir notre article « Pourquoi une alimentation BARF ? »

Exemple de gamelle BARF

Exemple de gamelle BARF

Les gamelles sont composées de viande, d’os charnus, d’abats, d’huile et de légumes, crus pour la plupart, réduits en purée (pour les chiens seulement, les chats et les furets étant des carnivores stricts).

L’équilibre alimentaire s’établit sur plusieurs semaines, inutile de paniquer et de vouloir à tout prix que chaque gamelle soit parfaite. Bien souvent formatés par l’industrie agro-alimentaire, nous avons tous cette crainte des carences ou des surdosages, mais vous ne pesez pourtant pas, jour après jour, chaque milligramme de fruits, légumes, viandes, produits laitiers que vous allez manger dans la semaine, il en est de même pour nos animaux mais attention sans pour autant se lancer à l’aveugle !

Alimentation BARF, Raw Feeding, Whole Feeding quelle différence ?

Whole feeding

Whole feeding

Pratiquement aucune en réalité si ce n’est l’ajout de fruits et légumes dans le BARF pour les chiens, ce qui n’est pas le cas pour les chats et les furets qui sont des carnivores stricts on dira alors Raw Feeding plutôt que BARF pour les puristes. Le Whole Feeding ou Whole Prey Feeding enfin, se rapproche le plus de l’alimentation d’un carnivore sauvage puisqu’il consiste à ne donner que des proies, entières, telles qu’on pourrait les trouver dans la nature.
Mais finalement ces termes signifient un mode d’alimentation naturelle CRUE.

A ne pas confondre : la ration ménagère

Ce mode d’alimentation comporte de la viande crue ou parfois cuite, des légumes cuits, des féculents cuits et des CMV. La ration ménagère s’élabore selon les mêmes principes que les aliments industriels, à savoir qu’on considère sa composition en termes d’apports nutritionnels plutôt qu’en termes d’ingrédients et que son contenu ne varie pas ou très peu d’un repas sur l’autre et qu’elle nécessite absolument l’ajout de compléments.

 

Mise en garde

L’alimentation BARF est en vogue ces dernières années, nous appelons donc à une certaine vigilance. Ne vous précipitez pas ! Certes il est inutile de vouloir calculer minutieusement au gramme près chaque aliment, mais il ne faut pas pour autant croire qu’une alimentation BARF se résume à ne donner que des os, ou que de la viande ou encore uniquement des abats ! Mieux vaut de bonnes croquettes (sans céréales) qu’un BARF déséquilibré !

D’autre part, les industriels surfent sur cette mode du naturel, soyez méfiants quant aux préparations toutes prêtes dont la composition n’est pas précisée (pensez aux récents scandales agro-alimentaires…).

Trop de compléments ...

Trop de compléments…

Soyez prudents également concernant les compléments alimentaires naturels ou non ! N’oubliez pas que les suppléments, même naturels, peuvent être dangereux. A trop craindre les carences, on en oublie qu’un excès peut être tout aussi lourd de conséquences !

Par exemple une diminution du rapport phospho-calcique provoque une déminéralisation, mais une augmentation de ce même rapport peut provoquer une ostéofribose. De même, une carence en vitamine A peut ralentir la croissance, provoquer des troubles de la reproduction, du système nerveux mais un excès de cette même vitamine A trouble également la croissance et provoque faiblesse musculaire, remodelage osseux… La liste est longue, il est donc important de rester vigilant face à cette mode des compléments alimentaires inscrivant « BARF » sur leurs étiquettes.

Il en est de même pour les personnes qui conseillent de mélanger croquettes et barf par crainte des carences. Outre le fait que les temps de digestion diffèrent, cette pratique fatigue le système digestif. Ce type d’alimentation ne peut pas être équilibré, vous risquez de surdoser certains nutriments !

Comment commencer le barf? En savoir plus…